Point sur les activités

Dernière mise à jour : Le 12 avril 2021

Sur cette page, vous trouverez des mises à jour opérationnelles ou des changements apportés aux procédures de la Commission de révision de l’évaluation foncière (CRÉF). Pour une copie en format PDF de n’importe quelle note de service affichée sur cette page, envoyez un courriel à ARB registrar.

Sur cette page



Avril 2021 à juin 2021


Le 09 avril 2021 – Restrictions à l’échelle provinciale – Décret d’urgence

Le 1er avril 2021, le gouvernement de l’Ontario a imposé des restrictions supplémentaires au décret d'urgence pris en vertu de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence (la « LPCGSU »), à partir du 3 avril 2021, pendant 28 jours, et le 7 avril, un décret ordonnant de rester à domicile pendant 28 jours à compter du 8 avril.

Après un examen du décret d’urgence et de la capacité de la Commission d’exercer son pouvoir discrétionnaire, la Commission de révision de l’évaluation foncière a décidé de ne suspendre aucun délai.

Les délais continuent et les pratiques se poursuivent

  • Calendrier des procédures.
  • Rejet d’appels.
  • Demandes de réexamen en vertu de la partie 15, règles 101-105.
  • Demandes de dépôt d’un appel tardif en vertu de la règle 26.

Toutes ces demandes seront traitées conformément aux Règles de pratique et de procédure.

  • Demandes de report de la date limite pour le dépôt d’une demande de réexamen en vertu du paragraphe 40 (4) de la Loi sur l’évaluation foncière.

Audiences devant la Commission

  • Toutes les audiences prévues devant la Commission auront lieu comme prévu.
  • Les demandes de conférences en vue d’un règlement amiable et les demandes d’audience présentées sur un formulaire d’avis de réunion de règlement obligatoire ou les demandes de parties seront fixées selon nos disponibilités.

Veuillez passer en revue vos appels. S’il est possible d’avancer la date de l’audition d’un appel, d’une conférence en vue d’un règlement amiable ou d’une audience, la CRÉF essayera de répondre aux besoins des parties.

Nous savons que nous vivons des moments difficiles. La CRÉF s’efforce de trouver un bon équilibre entre le besoin de protéger la santé et la sécurité de son personnel, des arbitres et des parties, et l’obligation de fournir des services équitables et accessibles au public.

La CRÉF encourage vivement toutes les parties à poursuivre leurs efforts en vue de régler à l’amiable un appel et de respecter les délais prescrits dans le calendrier des procédures. Si des parties ne peuvent pas respecter un délai ou qu’elles ont besoin d’une prorogation d’un délai ou d’un ajournement, elles peuvent déposer un Formulaire de demande de directives accélérées de la Commission. La CRÉF examinera chaque demande et se prononcera sur le bien-fondé de chaque cas.

Veuillez consulter régulièrement le site Web de la CRÉF pour rester au courant des nouveaux développements.

Merci de votre coopération et de votre compréhension.


Janvier 2021 à mars 2021


Le 19 mars 2021 – Stratégie de règlement des appels – Année d’imposition 2021

La Commission de révision de l’évaluation foncière (CRÉF) est déterminée à remplir son mandat de régler les différends relatifs à l’évaluation foncière dans le cycle d’évaluation de quatre ans, toutefois, avec le report de l’année d’imposition 2021, il est généralement reconnu que le cycle d’évaluation est passé à cinq ans.

Nous vous écrivons pour vous informer que nous avons l’intention de régler les appels avant le début du prochain cycle d’évaluation, y compris pour les appels déposés en 2021.

Nous sommes arrivés à la fin du cycle d’évaluation de quatre ans et la Commission continue d’évaluer sa charge de travail et d’améliorer ses processus qui ont été établis au début de 2017. Forts des réussites de la Commission à ce jour, nous donnons maintenant la priorité au numérique dans la prestation de nos services. Voici quelques points importants à signaler :

  • Les nouvelles règles de pratique et de procédure : entrent en vigueur le 1er avril 2021. La Commission a consulté les intervenants au sujet du projet de nouvelles règles, d’octobre à novembre 2020. En se fondant sur les commentaires des intervenants, la Commission a réduit le calendrier des procédures pour la voie des instances générales, de 66-104 semaines à 40-49 semaines.
  • Appels de 2021 : Les nouveaux appels déposés pour 2021 se verront assignés un calendrier des procédures.
  • Initiative des appels passés : La Commission continuera de surveiller les instances d’appels passés et, au besoin, fixera une conférence relative à la cause pour donner aux parties toute directive nécessaire au règlement rapide des appels. En janvier 2020, il y avait environ 7 600 appels passés. En mars 2021, on compte 1 369 appels.
  • Appels en matière d’imposition : Lorsqu’un appel en matière d’impôts fonciers est placé dans la voie des instances générales, avec des appels relevant de la Loi sur l’évaluation foncière, et que les appels relevant de la Loi sur l’évaluation foncière ont été réglés, la Commission attribuera une date plus proche de dépôt des documents sur lesquels les parties se fonderont à l’audience et fixera une date d’audience dans la voie des instances sommaires.
  • Mois d’audience : Un mois d’audience a été assigné à tous les appels en cours placés dans la voie des instances générales ou dans la voie des instances sommaires. Si une audience est nécessaire, il est attendu des parties qu’elles tiennent leur audience au cours du mois d’audience qui leur a été assigné. Les parties peuvent demander une audience à une date postérieure en remplissant le formulaire de Demande de directives accélérées de la Commission. Cette demande doit être présentée au cours de la semaine qui suit la fin de la conférence en vue d’un règlement amiable. Si la demande est accueillie, la Commission fixera une date d’audience.
  • Délais d’audience : Toutes les instances d’appel en cours placées dans la voie des instances générales qui ne sont pas réglées à l’étape de la réunion de règlement obligatoire se verront assignées une date de conférence en vue d’un règlement amiable dans les huit semaines de la date de dépôt du formulaire de réunion de règlement obligatoire. Si l’appel n’est pas réglé à la conférence en vue d’un règlement amiable, l’audition de l’appel sera fixée dans un délai de huit semaines. Sauf si les parties ont opté d’obtenir des rapports d’expert supplémentaires comme le prévoient les Règles de la Commission, la Commission exige que toutes les parties exécutent les étapes préparatoires à l’audience, y compris l’échange des documents à divulguer, au plus tard à la date de dépôt du formulaire de réunion de règlement obligatoire.
  • Appel réputé : Tout appel qui n’a pas été réglé avant le 31 mars 2021 sera réputé être un appel de 2021.
  • Dépôt électronique : Il est recommandé de déposer les appels par voie électronique. La Commission envisage de n’accepter que des appels déposés par voie électronique.
  • Améliorations numériques continues : Dans la mesure du possible, la Commission continuera de réduire l’utilisation de documents papier, d’améliorer et de mettre à niveau ses processus et systèmes, de travailler avec les parties à la modernisation du transfert d’informations et d’étudier des moyens d’accroître l’utilisation de la technologie pour fournir des services plus rapides et plus efficaces.

Attentes :

L’objectif de la Commission est de régler 85 % des appels avant le début du prochain cycle d’évaluation. La Commission compte sur les parties pour travailler ensemble au règlement des appels.

La Commission continuera d’examiner tous les appels non réglés afin de déterminer si une conférence relative à la cause serait utile pour accélérer le règlement. La Commission demande à tous les représentants de passer en revue leurs dossiers actifs pour déterminer s’il y aurait une possibilité d’accélérer l’instance d’appel. Dans l’affirmative, les représentants doivent contacter la greffière ou soumettre à la Commission une Demande de directives accélérées de la Commission.

Comme le prochain cycle d’évaluation approche, la Commission publiera une stratégie de règlement des appels pour les appels en cours. La Commission se réjouit de travailler avec tous les intervenants au règlement efficace des appels dans les meilleurs délais et les remercie de leur coopération à l’atteinte de cet objectif.


Le 29 janvier 2021 - Priorité au numérique à la CRÉF – prochaines étapes

La CRÉF continue d’améliorer ses activités et processus en utilisant une démarche de prestation de services accordant la priorité au numérique. Voici certains services numériques que nous vous rappelons d’utiliser :

Site Web - Notre site Web est le principal portail d’accès à tous les renseignements sur la Commission. Sur ce site, vous pouvez :

  • trouver des renseignements sur la gestion du processus d’appel et les dernières nouvelles;
  • accéder à nos e-services et à d’autres ressources importantes;
  • voir les appels avec leurs dates de début (mise à jour mensuelle);
  • consulter les Règles de pratique et de procédure de la CRÉF;
  • télécharger des formulaires;
  • rester informé des points sur les activités.

Calculateur d’impôt – Il s’agit d’un outil de référence interactif qui permet aux requérants éventuels d’estimer leurs économies possibles advenant que la valeur de leur bien-fonds change. Ils peuvent alors déterminer si ces économies possibles peuvent compenser tous les frais associés au dépôt d’un appel.

Dépôt électronique – Les appels sont déposés surtout par voie électronique. Nous vous encourageons à continuer d’utiliser notre système de dépôt pour votre appel; il est sécuritaire et fiable et il fonctionne en « temps réel ». Une fois tous les renseignements saisis et le paiement reçu, vous recevrez une confirmation immédiate de votre appel. Un rabais de 10 $ est offert pour les dépôts électroniques d’appels.

Adresses de courriel – Comme la Commission continue de mettre en œuvre sa démarche accordant la priorité au numérique pour répondre aux besoins variés de la population ontarienne et rehausser la qualité des services de règlement des différends, quiconque interjette appel devant la Commission doit fournir une adresse de courriel. Il y a toutes sortes de façons d’en obtenir une si vous n’en avez pas. Le courriel est le moyen le plus efficace de communiquer avec la Commission; il est rapide et fiable. Les appels peuvent nécessiter plus de temps si toutes les parties ne peuvent pas communiquer par courriel.

Communication par courriel – La Commission est résolue à communiquer avec toutes les parties par courriel. Les appelants doivent donc fournir une adresse de courriel pour que leur appel soit réglé. La Commission a l’intention de publier une directive de pratique sur cette exigence.

Ligne directrice sur les documents électroniques - La Commission publiera une ligne directrice sur les exigences concernant les noms à donner aux documents déposés par voie électronique.

À l’avenir, la CRÉF a l’intention d’utiliser de moins en moins de papier. Nous menons actuellement des recherches en vue d’éliminer l’avis papier fourni aux municipalités en créant un fichier de données qui peut être envoyé par voie électronique. Ces recherches en sont encore à leurs premiers stades, mais nous communiquerons sous peu avec les municipalités afin de recueillir des renseignements supplémentaires.

Si vous souhaitez participer à une discussion préliminaire sur cette question, veuillez communiquer avec la Commission à ARB.Registrar@ontario.ca.

Nous vous remercions de votre soutien.


Le 19 janvier 2021- Seconde déclaration de situation d’urgence et mise au point de la Commission

Le 12 janvier 2021, le gouvernement de l’Ontario, aux termes de Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence (la « Loi »), a fait une seconde déclaration de situation d’urgence qui est entrée en vigueur le 14 janvier 2021, pour une période de 28 jours, soit jusqu’au 10 février 2021. L’ordonnance qui a été prise consistait en un décret ordonnant de rester à domicile.

La CRÉF exécute actuellement ses processus administratifs et juridictionnels par voie numérique d’abord. Les parties ont réussi à bien communiquer et à participer à ces processus électroniques, en particulier depuis la première déclaration de situation d’urgence datée du 16 mars 2020. La CRÉF a examiné les pouvoirs discrétionnaires dont elle dispose en vertu de la seconde déclaration de situation d’urgence et confirme que ses pratiques et procédures actuelles lui permettent de fournir ses services d’une manière conforme au décret ordonnant de rester à domicile. La CRÉF ne reportera donc aucune échéance.

Le calendrier des procédures sera maintenu et aucune modification ne sera apportée aux échéances fixées. La CRÉF s’attend à ce que toutes les parties continuent de respecter leurs délais en conséquence. Elle comprend que la situation actuelle peut comporter des difficultés et des défis imprévus. Les parties qui, malgré tous leurs efforts, ne peuvent pas respecter un délai ou ont besoin d’une prolongation ou d’un ajournement peuvent, à cette fin, présenter une demande de directives accélérées à la CRÉF. Celle-ci évaluera le bien-fondé de chaque demande et rendra une décision en conséquence.

Nous continuerons de publier des mises au point sur le site Web de la CRÉF à mesure que la situation évolue. Nous vous remercions pour votre soutien, votre compréhension et votre engagement envers les processus de la CRÉF.